On se connait?

AccueilCréer sa marque, c’est déjà pas évident. Créer sa marque dans le domaine de l’éthique et du responsable, c’est encore plus difficile.

Peut-être n’aviez vous pas suivi mon premier blog, commencé aux touts débuts de mes questionnements sur mon envie de créer des articles de puériculture en tissus écologiques et responsables. Ce n’est pas bien grave, parfois il vaut mieux tout reprendre à zéro et repartir sur de bonnes bases.

Bonjour, moi c’est Séverine

Petite fille de couturière, j’ai passé de longs moments dans ma jeunesse à observer ma grand-mère concentrée sur ses travaux d’aiguilles. Elle travaillait de façon minutieuse et détestait les finitions bâclées. Pour elle, il était impossible de rendre un travail qui n’était pas parfait! Mes souvenirs sont marqués par son visage penché sur une robe à repriser ou un chemisier à coudre pour l’un de ses enfants ou de ses petits-enfants. Son « armoire aux trésors » (comme nous l’appelions enfants avec mes cousines) débordait toujours de petites et grosses boites remplies de merveilles colorées (cotons, fils de toutes les couleurs, boutons, rubans…).

C’est assez naturellement que je me suis acheté une petite machine à coudre avec mon premier salaire et que j’ai commencé à coudre à la naissance de ma nièce ainée (qui a maintenant 12 ans!), dans l’idée de lui faire quelque chose de personnalisé et surtout réalisé à la main.

Aujourd’hui, je continue de coudre des cadeaux de naissance pour les personnes autour de moi. Je suis une tata comblée (4 fois!) et 2 fois marraine. Je suis toujours ravie de constater que mes petites créations font briller les yeux de ceux qui les reçoivent!

Remises en question

Lorsque je me suis retrouvée face à un licenciement économique il y a 1 an, je me suis dit qu’il était temps de saisir la balle au bond et de me lancer dans la grande aventure. Parce que oui, travailler pour moi, monter ma marque, faire de ma passion mon métier, c’est quelque chose que je voulais faire depuis des années. Alors à bientôt 40 ans, je ne veux plus avoir à regretter mes non-choix.

Pourquoi les matières naturelles et biologiques?

Il y a quelques années, suite à nos soucis pour devenir parents, mon mari et moi avons décidé de changer notre mode de vie et de consommation. Consommer moins mais plus sain, acheter parce qu’on en a « besoin » et non « envie » (et que l’achat finisse au fond d’un placard de l’oubli), ne plus consommer de produits transformés et essayer de consommer bio dans la mesure de nos moyens. Nous avons aussi décidé de sauter le pas du végétarisme.

Alors c’est tout naturellement que j’ai opté pour les tissus biologiques. Et vu la tendance du moment, je ne suis pas la seule à penser la même chose : que les enfants méritent une vie plus saine, qu’on les protège au mieux des produits chimiques que notre génération et les précédentes ont utilisés si largement sans se soucier des conséquences, qu’on leur ouvre les yeux sur les dangers de notre mode de consommation et qu’on leur montre la voie à une vie plus saine et une planète plus propre.

Vers l’autoentrepreneuriat

Après avoir pesé le pour et le contre de cette nouvelle aventure, j’ai commencé par ouvrir un compte Instagram, puis un blog sur Canalblog. Et une boutique sur Little Market, puis sur Etsy. Un peu précoce tout cela, je n’avais rien à montrer (ou que des produits test qui ne correspondaient pas toujours à l’orientation que je voulais donner à Petites Plumes), et pas grand chose d’intéressant à raconter (ou du moins je ne savais pas comment le formuler). Je voulais partager mes expériences (positives et négatives), les épreuves, les doutes et questionnements (et il y en a eu beaucoup!), malheureusement je me suis laissée complètement déborder par le projet. Je crois que j’ai pris les choses à l’envers tout simplement. J’avais tellement peur que mon activité commerciale ne décolle jamais que j’ai voulu aller trop vite et que j’ai paniqué. Aujourd’hui je fais le point sur mes erreurs et je repars de zéro. J’ai décidé de me laisser du temps pour faire les choses bien. Créer et communiquer. Parce que si on ne communique pas sur qui on est et ce que l’on fait, on ne donne pas envie aux autres de nous connaitre.

Au plaisir de faire connaissance 😉

S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *